page "accueil"

me contacter

D'abord photographe sous-marin puis photographe en piscine, opérant en argentique et disposant de mon propre labo de développement, j'obtenais en 2000 le prix de la présence humaine en compagnie de Christine lors des championnats de France de photos en piscine. Nous avons rapidement quitté la tradition pour faire de la piscine un studio de prises de vues, avec toutes les contraintes matérielles qui en découlent.

     Je me suis vite orienté vers la photo en studio, en numérique cette fois. Plusieurs modèles sont venus et viennent encore partager cette passion en fonction de leurs disponibilités et de leurs envies.

Je dispose d'un studio de prises de vues et du matériel nécessaire pour répondre aux besoins.

Actuellement, 2 flashs de studio de 500 J, deux autres de 250 J, (matériel de marque Elinchrome) commandés par radio  depuis l'appareil photo (Nikon D810, objectifs Nikkor 24/70-2,8),  70/200-f4 et 200/500-f4,
une lentille de Fresnel avec support flash,un réflecteur sur pied de  1,3 m de diamètre, différents réflecteurs, bols, grilles nid d'abeille et volets coupe-flux se montant sur les flashs, gélatines diverses, permettent de façonner la lumière à volonté.

Les photos en piscine ont été faites en argentique (Nikon RS, objectifs 13, 20-35 ou 50 mm), éclairages par 3 ou  4 flashs.
Les surimpressions ont été faites au cours de prises de vue lors de compétitions.

        Formé dès mon plus jeune age au modélisme, ce qui fût un passe-temps s'est transformé en métier.
Lauréat d'un concours national, j'ai été solicité par le conservateur du Musée de la Marine de Paris pour la réalisation d'un porte-conteneurs.
Quelques articles dans les journaux m'ont permis d'être contacté par le conservateur du Musée Saint Rémi, de Reims, citée de Colbert, ce dernier ayant beaucoup œuvré pour la Marine. J'ai ainsi pû réaliser pour le Musée Saint Rémi, ainsi que pour le Musée de la Rédition, de Reims, différents modèles que vous pourrez retrouver dans les pages suivantes.
       La société Cousteau s'est adressée à moi pour la réalisation d'une maquette en vue d'un navire scientifique qui devait succéder à la Calypso.

        En parallèle, je réalisais pour différents architectes et maitres d'œuvre des maquettes d'architecture. Cette partie de mon activité n'est pas traitée ici, n'étant pas le propriétaire de ces projets.

        Le maquettisme, lorsqu'il est réalisé à une échelle professionnelle, nécessite énomément d'outillage et de place. Le robot piloté par ordinateur n'en est pas le moindre.

Pour l'une ou l'autre de ces activités, vous pouvez me contacter pour un renseignement ou un avis

me contacter